Conseils d'Utilisation Pneumatiques

Un entretien correct des pneumatiques garantit de meilleures prestations en termes de sécurité et de durée.


Conseils et informations utiles pour prévenir d'éventuels problèmes:

  • Contrôler la pression de gonflage sur des pneus froids, en principe une fois par mois au minimum et systématiquement avant d'entreprendre de longues étapes (y compris la roue de secours).


    Toujours s'en tenir aux valeurs de pression indiquées sur le manuel d'utilisation et d'entretien du véhicule pour chaque essieu et pour le type d'usage prévu.


    Ne jamais réduire la pression si les pneumatiques sont chauds. Il convient de rappeler que les pneumatiques, dans des conditions de sous-gonflage, augmentent la résistance au roulement et donc la consommation de carburant.


  • Toujours s'assurer, quel que soit le type de valve, de la présence du capuchon et le serrer uniquement à la main.


    Le rôle du capuchon est d'éviter que des corps étrangers puissent endommager le mécanisme interne de la valve, ce qui provoquerait un dégonflement du pneumatique.


  • Permuter les pneumatiques entre les essieux, sans les croiser, aux alentours de 10.000 km afin d'optimiser l'usure.


    Les caractéristiques de comportement des pneus durant la conduite restent inchangées et cela évite une détérioration anormale de la bande de roulement (habituellement induite par des valeurs de pincement et de carrossage hors des tolérances prévues par le constructeur du véhicule).


    Il est donc conseillé de contrôler périodiquement les angles caractéristiques des trains roulants (principalement le pincement et le carrossage).


  • En cas de choc contre un trottoir, dans un nid-de-poule ou sur un autre obstacle, il est important de faire contrôler l'enveloppe par un expert, aussi à l'intérieur.


    En effet, un tel événement peut provoquer des lésions internes au pneumatique, peu visibles voire indétectables de l'extérieur.


    Un renflement sur le flanc, par exemple, peut indiquer une rupture structurelle. Dans ce cas, le pneu devient inutilisable.


    Toutefois, comme les signes de détérioration du pneu suite à un choc ne sont pas visibles immédiatement, iI faut procéder au contrôle du pneu accidenté dans de brefs délais.


Pour l’inspection de l’intérieur du pneu, il convient de se rendre chez un spécialiste.